Imaz'Elia, musique métissée

Le groupe Imaz'Elia (fusion des quatre mots « image il y a ») a été fondé en 2008 par Laetitia David, avec l'idée de réconcilier les cultures en mélangeant langues et styles musicaux dans un univers imaginaire.

Autour des traditions tsiganes, andalouses, orientales, grecques et sud-américaines, sur des textes espagnols, grecs, roms et français, la formation se joue des styles et des mots, dans une poésie qui s'appuie sur la réunion des guitares, du violoncelle et des diverses percussions.


Les musiciens

Laetitia David
Chant, guitare, accordéon, bendir. Compositions

Passionnée de chant gitan, de musique orientale et de rythmes africains, elle collabore d’abord avec Mango Gadzi (flamenco oriental rock), Medialuna (flamenco), Bled Art (oriental) puis No mad? (jazz cartoon balkanique) et enfin s’investit dans des expériences poétiques et musicales (L’Interprète des désirs d'Ibn Arabi).

Après de nombreux voyages en Andalousie, dans les pays balkaniques et orientaux, elle développe progressivement ses créations autour de textes serbes, espagnols, arabes, français et se met à la guitare, accordéon, bendir afin de pouvoir communiquer avec d’autres musiciens. Elle crée Imaz'elia en 2008 et cherche à trouver le point de communication entre les cultures en travaillant sur des sonorités, des modes et des rythmiques diverses.

Aujourd'hui, elle se forme au Centre des Musiciens Intervenants à Bron afin d'être musicienne intervenante dans les écoles et prépare un spectacle jeune public. Elle se forme également à la Technique du Chanteur Moderne afin de pouvoir enseigner le chant.


Elodie Poirier
Instruments à archet

Elle a débuté ses études de violoncelle au conservatoire de Grenoble puis à L’ENM de Villeurbanne où elle a pratiqué les musiques traditionnelles et actuelles. Elle participe à plusieurs projets de métissage musical (maloya, flamenco, trip-hop) et développe l’improvisation au violoncelle et autres instruments à archet orientaux (dilruba, kémantché). Depuis 2011, elle se forme aux musiques anciennes, allant du Moyen-âge à l’époque baroque, à la vièle, au nyckelharpa et chant pour les musiques médiévales et au violoncelle baroque. Elle joue dans des ensembles de musique ancienne (Lucidarium) et compagnies de spectacles (Armutan). Après plusieurs stages à l’académie de musique ancienne du Thoronet et au centre de musique médiévale de Paris, elle décide de poursuivre  l’aventure à la haute école de musique de Genève auprès de Bruno Cocset (Cello Baroque) et Francis Biggi (musiques médiévales) où elle obtient son Bachelor de musique ancienne en 2017.


Pamela Souria
Accordéon

Elle joue de l'accordéon depuis ses 5 ans et a intégré l'Ecole nationale et internationale d'accordéon (CNIMA) de Jacques Mornet en 2013 où elle a passé son DEM d'accordéon classique et de formation musicale. Après un an de perfectionnement de son instrument auprès de Félicien Brut au conservatoire de Châteauroux, elle entre au CEFEDEM de Lyon en 2016 et obtient en juin 2018 son Diplôme d'état d'accordéon classique et de formation musicale. Parallèlement à ses études, elle s'investit dans des formations de musiques actuelles et du monde.


Philippe Danet
Batterie

Il a été le batteur de Mango Gadzi pendant 10 ans. Durant cette période, il a exploré le métissage des genres et s'est formé aux percussions digitales, notamment la darbouka à L'ENM de Villeurbanne.
Par ailleurs, il a intégré le collectif Moulti Koult qui réunissait des musiciens d'origines diverses (Algérie, Maroc, Danemark, France).
Aujourd'hui, outre sa collaboration avec Imaz'elia, il fabrique des univers sonores à partir de fragments audio pour la compagnie E 263.


Marc de Sousa
Contrebasse

Après 2 années en musicologie, il entre au Conservatoire à rayonnement départemental à Valence et obtient son diplôme en contrebasse jazz en 2009. Depuis, il s'investit dans des formations gipsy-jazz (Michtology), tsigane rock andalou (Mango gadzi) et chanson (Mes Anges noires). Parallèlement, il compose pour le cinéma d'animation et les documentaires.




Safran d'or

Deuxième album

Sortie septembre 2014

Comme un bouquet de fleurs cueillies aux quatre coins du monde, "Safran d'Or" déploie ses parfums d'ailleurs, porté par la voix singulière de Laetitia David.
Chanteuse, auteur compositeur nourrie de chants tziganes, flamencos et orientaux, elle se révèle dans un univers intimiste et mystérieux, ponctué de fulgurantes explosions festives.

Des textes poétiques en français sur des rythmes venus d'Argentine, de Cuba, du Cap-Vert ou d'Afrique, révèlent des tableaux du Caravage, des portraits de Geronimo, des histoires d'épices et de voyages, ou encore un hommage à la chanteuse Lhasa. Bouzouki, guitare, accordéon, contrebasse et percussions nous plongent dans un climat chaleureux, large palette aux mille épices, propice à l'émergence d'un chant venu d'ailleurs.

Safran d'Or Delalune/Musicast

Myrmica Fabulosa

Premier album

Sortie février/mars 2011

L'album "Myrmika Fabuletti" (Playasound, Harmunia Mundi 2011) est un premier pas vers le syncrétisme musical et linguistique d'Imaz'Elia, salué par la critique pour l'originalité du projet ainsi que pour la prestation brillante de Laetitia David au chant.